mardi 5 février 2013

Comment on est devenu des parents maternants (sans être passé par la case néo-bab).

Lorsque notre petit est né, nous ne pensions pas que notre manière de l'élever serait source de débat. Nous étions fou de joie, fou d'amour, nous n'écoutions que notre instinct.

A aucun moment nous n'avons intellectualisé les choses, genre "Et si nous étions des parents maternants ?". En faite, c'est plutôt l'inverse qui s'est passé... Nous avions une idée des parents "parfaits" : à 6 mois, le gosse sera gardé, pour son bien, histoire qu'il ne s'attache pas trop.
Ou : les mères qui disent qu'elles sont mille fois plus épanouies depuis qu'elles ont leur môme, ce sont des menteuses. La maternité tout le monde sait que c'est l'enfer la première année.
Ou encore : quand le précieux aura 3-4 mois, on le laissera à ses grands-parents, et on ira clubber à Berlin.

Mouaiiiiiii, c'est ça. Si pour certains, ce genre de principes a conservé du sens après la naissance, chez nous, c'est devenu lettre morte.

 

allaitement-2-8fa75

L'allaitement, point de départ de notre maternage.

Avant l'arrivée de Marcel, je me suis posée la question de l'allaitement, je me suis informée parce que je suis ce genre de femme, de celles à qui on l'a fait pas, parce qu'elles sont bien au courant. J'ai lu "L'allaitement" de Marie Thirion, assisté à des réunions d'informations... Bref, je me suis préparée, mais sans pour autant envisager un allaitement dans la durée.

Quelle a été ma surprise à la maternité ! Non seulement le personnel soignant n'était pas suffisament formé à l'allaitement, et donnait des conseils tous pourris, mais en plus, on m'a clairement "forcée" à donner un biberon. Marcel était de poids léger (2,790 kg), il entrait donc dans le protocole "petit poids" de la maternité. Et dans ce protocole, l'allaitement n'était pas la norme, il fallait donner le biberon. Devant mon opposition (je ne voulais pas qu'on me gâche la première tétée), l'auxiliaire puericultrice m'a répondu : "Vous savez, ce sont les médecins qui décident...". Elle a rencontré la fureur du dragon, et mon mari et moi avons compris que nous étions devenus parents.

Ensuite, comme pour beaucoup de mamans allaitantes, les remarques de merde n'ont pas arrêté... Du coup, ben ça fait 10 mois que notre petit est allaité, et on imagine même pas les choses autrement. Je ne pense pas que l'allaitement a fait de nous de meilleurs parents. Mais  cela nous a permis de créer une relation très physique, beaucoup de câlin, énormément de bisous. On prend le temps de se poser quand on est fatigué, on se love dans les bras les uns des autres. C'est une relation très réconfortante, y compris pour le papa, (merveilleux le papa, évidemment), qui plonge la tête la première dans ses effusions d'amour.

 

00FCEE122DF7-2

Le portage ou l'art de se simplifier la vie !

Comme toute nullipart qui se respecte, j'ai passé une grande partie de ma grossesse à chercher LA poussette idéale. J'ai réfléchi à toutes les utilisations possibles de l'engin dans ma nouvelle vie de jeune maman citadine (apéros en terrasse, métro aux heures de pointe,...) et j'ai croisé ces données avec l'offre du marché et mon budget. Sauf qu'il y avait un hic. J'habite un quatrième étage sans ascenseur. Et la poussette qui monte seule les escaliers, on a pas trouvé. Alors il a fallu se faire offrir un porte-bébé, ou plutôt une "écharpe de portage". On l'a choisi surtout parce qu'elle était jolie. Et que ce serait bien pratique pour aller chercher le pain. Finalement, c'est devenu pratique pour visiter un musée, pour aller au resto, pour prendre le bus, pour vider le lave-vaisselle, pour endormir le précieux lors d'une fête entre adulte, pour le réconforter lorsqu'il a fait sa première dent, pour faire le marché, pour prendre le train, pour tenir un parapluie en ville... Maintenant qu'il est plus grand, on a opté pour un Manduca. Il nous permet de porter Marcel dans le dos très facilement. Et on aime le portage, on l'aime d'amouuuuuuuur. C'est vraiment la simplicité au quotidien.

Et pourquoi le cododo ? 

Bon là, clairement, c'est le sujet qui amène le plus débat. A chaque fois que je dis que le petit dort dans notre lit (même s'il a un lit, hein !), on me regarde comme si j'avais dit que je le couchais par terre dans la salle de bain. Ohlala, mais c'est la fin du couple ! Euh, comment te dire ? Non, non, notre couple se porte bien. En faite, je dirais même que nous n'avons jamais été aussi soudé qu'en ce moment. On est super fier de notre famille (et adepte des siestes crapuleuses si c'est le fond de ta question).

Mais alors pourquoi le cododo ?

En faite, je crois que dès le départ, même si j'affirmais le contraire, le cododo était pour moi LA solution. A la maternité, je prenais le petit dans mon lit afin de favoriser ma montée de lait. Une fois de retour, j'avais bien trop peur de la mort subite du nourrisson pour accepter qu'il dorme dans une autre pièce. Il a fait ses nuits (dans son lit à barreaux) à deux mois, nous rejoignant dans notre lit pour la tétée du matin. Et le papa appréciait les réveils à trois. Alors, quand à 7 mois, il a recommencé à se réveiller la nuit pour tétée, c'est tout naturellement que nous avons cododoter. Aujourd'hui, quand je me réveille, et que je vois mes deux amours endormis, j'ai le coeur gonflé à bloc, ce sont des moments tellement précieux à mes yeux.

Et puis à côté de tout ça, il y a "signe avec bébé", le bio, etc ... qui feront l'objet de prochains articles.

enfant-roi

Accepter les critiques...

Alors voilà comment nous sommes devenus des parents maternants. Comment nous refusons le bras de fer avec notre fils. Comment nous avons choisi l'harmonie et la douceur pour notre famille. 

Un jour quelqu'un m'a dit que lorsque les enfants étaient rois, les parents devenaient esclaves. Et souvent je me pose la question. Est-ce que les parents maternants ont des enfants capricieux ? Est-ce qu'en grandissant, les petis anges se transforment en tyrans ?

Je lis l'incompréhension dans le regard des gens lorsque j'avoue que mon fils est encore allaité. J'entends que les mères qui font le choix de s'occuper de leurs enfants n'ont pas d'autres sujets de conversation. C'est faux, j'ai des passions qui me prennent beaucoup de temps. Et toi ?

Est-ce que nous avons fait les bons choix pour notre famille ? J'ai tellement l'impression que nous sommes dans le vrai, notre fils semble si calme, si appaisé...

Et vous ? Etes-vous parents maternants ? Comment avez-vous fait ce choix ?

Illustration :http://www.orserie.fr/beaute-bien-etre/article/l-allaitement-maternel-les-11851 ;  jeportemonbebe.com ; http://hadon.wordpress.com/page/8/

Posté par La Tauliere à 23:05 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur Comment on est devenu des parents maternants (sans être passé par la case néo-bab).

    Holala, comme cet article me parle ! J'ai l'impression de me lire
    Ici, le petit bout a 11 mois, toujours allaité et cododoté aussi, et une poussette tout terrain cosy/nacelle 3 roues avec frein qui prend la poussière Et l'écharpe et le mei-tei qui eux n'ont pas le temps d'être rangés !

    Posté par Mamaours, dimanche 24 mars 2013 à 00:13 | | Répondre
    • Merci pour ton commentaire Mamaours ! Chez nous aussi, la super poussette prend la poussière... Même si au départ, j'ai quand même utilisé la nacelle pour les pique-niques, les squats en terrasse... Et le cosy pour la voiture. Par contre la poussette, quasiment JAMAIS !

      Posté par La Tauliere, vendredi 5 avril 2013 à 16:27 | | Répondre
  • Je me retrouve aussi dans ton article La Jeanne a maintenant 17 mois et toutes les pratiques dont tu parles ont aussi cours chez nous. Pour la poussette, on a finalement acheté une canne dans un vide-grenier et on l'utilise pour aller au parc, mais au final, on préfère tous les 2 (3!) le sling ou le porte-bébé dos! Allez, je m'empresse d'aller lire la suite de ton blog...

    Posté par Mama Galzerano, mardi 30 juillet 2013 à 14:10 | | Répondre
    • Merci pour ton commentaire ! C'est toujours bon de savoir qu'on est pas la seule à aimer materner et à très bien se porter !
      Je file découvrir ton blog. Bises

      Posté par La Tauliere, mardi 6 août 2013 à 18:25 | | Répondre
Nouveau commentaire
☆ Newsletter ☆


☆ A Lyon ☆
☆ Beauté ☆
☆ Blogroll ☆
☆ Maternage ☆
☆ Shopping ☆
☆ Catégories ☆
☆ Tags ☆
☆ Archives ☆
 février 2013 »
dimlunmarmerjeuvensam
     1 2
3 4 56 78 9
10 11 121314 15 16
17 18 1920 21 22 23
24 25 26 27 28